Délégué du Gouvernement fédéral chargé des intérêts des personnes handicapées

Navigation und Service

Sujets

Pour en savoir plus sur les quatre grands sujets de l'événement.

Au cours de l'événement, l’accent sera mis sur les sujets suivants :

Panel 1 : L'Acte législatif européen sur l'accessibilité

D’ici 2022, les États membres de l’UE devront transposer l’Acte législatif européen sur l’accessibilité (en anglais : European Accessibility Act (EAA)) en droit national. L’EAA renforce considérablement les exigences en matière d’accessibilité et les obligations, notamment dans le secteur privé. En Allemagne, les travaux préparatoires en vue de l’adoption d’une loi correspondante ont commencé. L’EAA prévoit que les produits mis sur le marché et les
prestations de services réalisées soient accessibles à tous à compter du 28 juin 2015 au plus tard.

Dans le cadre du panel « L’Acte législatif européen sur l'accessibilité », deux exemples de projets suédois et autrichiens montreront de quelle manière l'amccessibilité est déjà mis en œuvre dans le secteur privé. La discussion portera donc sur les incitations qui seraient utiles afin de mettre en œuvre l’accessibilité d’une manière plus rapide et plus vaste l’accessibilité également dans le domaine des biens et des services privés. Outre les exemples pratiques concrets, des délégués chargés des intérêts des personnes handicapées et des médiateurs gouvernementaux des pays européens prendront également part à la discussion et rendront compte de leur
travail effectué jusqu’à présent et de leurs expériences avec l'EAA.

Panel 2 : La protection des femmes et des enfants handicapés
contre la violence

Les femmes, les filles et les enfants handicapés sont particulièrement touchés par la violence. Ainsi, la protection contre la violence de ce groupe vulnérable est inscrite dans la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées et prévoit des stratégies de prévention et d’intervention. Parmi celles-ci, on retrouve par exemple des concepts de protection contre la violence pour les institutions, l'accès aux aides individuelles ainsi que des mesures de suivi.

Dans le cadre du panel intitulé « La protection des femmes et des enfants handicapés contre la violence » un projet exemplaire visant à lutter contre les violences à caractère sexiste présentera des connaissances obtenues dans la pratique. M. Johannes-Wilhelm Rörig, Délégué indépendant du Gouvernement fédéral chargé des questions relatives à l'abus sexuel d'enfants, fournira également des informations sur ce qui est actuellement nécessaire en matière d'action. En outre, des délégués chargés des intérêts des personnes handicapées et des médiateurs gouvernementaux des pays européens participeront à la discussion pour échanger ensemble sur d'autres exigences politiques ainsi que sur des possibilités juridiques ouvertes aux personnes concernées.

Panel 3 : La transition numérique

Les développements dans le domaine de la numérisation ouvrent de nouvelles possibilités et simplifient de nombreux processus. Elles offrent également de nouvelles possibilités de participation aux personnes handicapées, mais uniquement lorsque les processus et applications numériques sont rendus accessibles à tous dès le départ. Sinon, il y a un grand risque que les personnes handicapées soient encore davantage exclues.

Dans le cadre du panel « La transition numérique » des exemples concrets tirés de la pratique en Allemagne et en Italie présenteront leur travail et montreront comment les pays mettent en œuvre la numérisation pour la rendre accessible à tous. La dimension sociale et politique de la numérisation accessible à tous fera également l’objet d’un débat. Outre les projets exemplaires, Mme Dorothee Bär, Ministre déléguée et Déléguée du Gouvernement fédéral pour la numérisation, des délégués chargés des intérêts des personnes handicapées et des médiateurs gouvernementaux des pays européens, participeront à l’échange sur les opportunités et les défis de la numérisation pour les personnes handicapées.

Panel 4 : La coopération au développement inclusive

Dans le monde entier, plus d’un milliard de personnes se trouvent en situation de handicap, environ 80 % d’entre elles vivent dans des pays en développement et des pays nouvellement industrialisés. Les personnes handicapées sont particulièrement touchées par la pauvreté et ont rarement accès à l'éducation, au marché du travail ainsi qu’aux services de santé et sociaux. La Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées oblige les États contractants à organiser leur coopération au développement de manière inclusive.

Le panel sur « La coopération au développement inclusive » présentera des exemples de la Finlande et de l’Allemagne qui montrent comment des approches et des stratégies novatrices permettent d’intégrer l’inclusion dans la coopération au développement d’une manière systématique. Outre les représentants des projets exemplaires, Mme Dr. Bärbel Kofler, Déléguée du Gouvernement fédéral à la politique des droits de l’homme et à l’aide humanitaire au ministère fédéral des Affaires étrangères, ainsi que les délégués chargés des intérêts des personnes handicapées et les médiateurs des pays européens, participeront également à la discussion afin d’échanger leurs attentes et leurs expériences en la matière.

Seitennavigation